Surnommée « B cube » cette opération se caractérise par ses 3B : BIM + BOIS + BEPOS auxquels s’ajoute le B de béguinage, fil directeur du projet. L’opération s’organise sur une parcelle autour d’un cœur arboré, lie de vie communautaire, à l’image d’un béguinage. Opération Lauréate 2ème Prix aux Trophées Bois Île-de-France 2019, concours organisé par l’interprofession régionale Francîlbois.  

Architecte : Raphaël GABRION (75) | BET TCE : Cabinet MIZRAHI (71) | Aménageur : Epa Marne | Maître d’ouvrage : 3F Seine et Marne  | Entreprises générale et bois : Lifteam (94)|

Livraison : Avril 2019 | Surfaces de Plancher : 2 050 m² | Coût des travaux : 4 270 000 € HT | Certifications :  BIM maquette numérique ; NF HABITAT HQE ; RT 2012 + BEPOS Effinergie 2013 ; 30% ENR Région IDF ; Label bio-sourcé

Trophées Bois Île-de-France. Opération Lauréate 2ème PRIX

Les ambitions d’une démarche B3 : BIM, BOIS/BIOSOURCE, BEPOS.

A l’origine du projet, les directives environnementales, urbaines, architecturales et paysagères de l’aménageur Epa Marne affichaient de manière claire  les exigences à atteindre de ces 3B associés. A ces enjeux exprimés, le projet voulait retrouver la tonalité rurale de l’ancien bourg tout en retrouvant une architecture contemporaine récente à l’image d’un quartier. La forme urbaine du projet avec son vide central arboré fait référence aux béguinages, véritables villages dans la ville.

Le programme qui définit l’organisation spatial des 30 logements collectifs :

« Nous sommes donc partis de cette image pour penser le vide central du projet. L’ensemble se compose donc de trois bâtiments de hauteur R+1 avec des logements traversants et exposés au Sud (ou sud-Est), créant une épaisseur au bâtit de 11.2 m (sans les terrasse filantes). Notre priorité était de travailler avec le premier matériau gratuit et illimité : la lumière ! Elle est présente de manière contrôlée et dosée dans tous les espaces intérieurs, y compris dans les parties communes.

Deux des trois bâtiments sont pliés de 10° environ de manière à casser la linéarité des longs corps bâtis et de mettre en place une élégante séquence d’approche faisant découvrir le coeur d’îlot dès l’entrée sur la parcelle.

Les trois bâtiments en construction bois sont constitués chacun de deux blocs regroupant 5 logements autour d’une cage. L’ensemble des panneaux solaires (photovoltaïques) sont rendus invisibles depuis le sol car dans des toitures terrasses encastrés au centre des bâtiments et orientés de manière optimale au sud.

30 places de stationnement sont implantées en surface autour d’un cheminement semi-piéton menant jusque vers le fond de la parcelle. »

Maquette Architecture Raphael Gabrion, Organisation spatiale des 3 bâtiments

 

Les objectifs du profil environnemental de l’opération :

  • Réglementation RT 2012 -20 %
  • Le label bâtiment bio sourcé niveau 2, avec l’usage du bois comme sys­tème constructif
  • Label Bepos Effinergie 2013
  • Certification Habitat & Environnement, sur la base d’un profil A
Plan logement type T3    |   Plan masse   |   Principe de coupe traversante et d’ensoleillement

L’opération se compose techniquement de ces éléments  :

La structure des logements est constituée de murs en ossature bois, préfabriqués avec une épaisseur totale de la paroi de 32 cm. Ils sont composés de :

  • une ossature principale : section 45×145 mm et contreventement extérieur
  • isolant laine minérale ép.145 mm entre montants
  • une isolation intérieure type laine minérale de 50 mm et contre-cloison plaque de plâtre
  • une iolsation par l’extérieure de 100 mm (polystyrène) continue recevant un enduit de finition

Les planchers entre appartements sont proposés par l’entreprise bois avec des dalles massives, type dalle O’portune mis au point par ladite entreprise. Principe simple de planches massives brutes assemblées par vissage ou par clouage de façon décalées les unes des autres. Ainsi, en sous face, le bois peut rester apparent.

Plancher avec planches en bois massive et décalées     |   Le bois reste visible en plafond et participe au confort de vie, les murs ossature bois sont plaqués d’une contre-cloison intérieure.

 

 

Les menuiseries extérieures bois sont en bois (pin sylvestre), lasurées (Uw <1.70 W(m2.K))

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont assurés par la mise en place d’une chaufferie avec un module de cogénération + Mise en place de 220 panneaux photovoltaïques

Les valeurs des GES sont par Bâtiement Bâtiment 1 = 19geqC02/m².an ; Bâtiment 2A= 18geqC02/m².an ; Bâtiment 2B = 18geqC02/m².an ; Bâtiment 3 = 22geqC02/m².an

Le volume de bois mis en oeuvre 401.7 m3, soit 56.10kg/m2 sdp

Le test de perméabilité à l’air affiche 0.6 m3/(h.m2)

 

Coupe sur façade ossature bois

 

Enfilade de poteaux bois lamellé-collé de Douglas formant coursive extérieure. Voile OSB en attente du système d’isolation par l’extérieure avec enduit de finition

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur FACADEBOIS.COM retrouvez le système d’isolation en liège sous enduit pour construction bois avec WEBER 

 

Logement habité et chaque espace occupé

 

Adresse de l’opération : Zac du Chêne Saint Fiacre, Chanteloup-en-Brie (77)

Merci à Raphaël GABRION, architecte, pour son témoignage, les détails techniques et les illustrations.

 

 

 

 

FacebookTwitterPinterestLinkedIn