Une opération d’envergure à la hauteur des ambitions régionales. En site occupé, le Lycée Bréquigny est réhabilité avec la mise en œuvre d’une nouvelle enveloppe thermique préfabriquée, en autre. Un vrai challenge réussi !

Architecte : Anthracite Architecture 2.0 (35) | BE technique : Egis Bâtiment | Maître d’ouvrage : Région Bretagne | Maître d’ouvrage délégué : Sembreizh |  Entreprises mandataire CREM : Legendre Construction | Entreprise Façade Ossature Bois : CCL construction (35)

Calendrier d’opération : 2017-2020 | Surfaces de plancher : 20 000 m² | Coût de l’opération toutes dépenses confondues : 30 000 000 € HT | Capacité d’accueil du lycée : 3000 élèves

Une réhabilitation d’envergure issue d’une politique volontariste

La Région Bretagne a engagé en 2018 un programme de travaux destiné à améliorer les conditions d’accueil et de confort de ses usagers. La Bretagne souhaite assurer des conditions optimales d’études aux 140 000 lycéennes scolarisées en Bretagne et garantir les meilleures conditions de travail à ses agents techniques régionaux.

« Le projet de rénovation du lycée Bréquigny illustre la volonté de la Région d’intervenir sur son patrimoine immobilier avec plus de cohérence. Cette opération est en phase avec notre schéma directeur immobilier des lycées public. Nos priorités : sécurité, confort et performance énergétique. » Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne

Un projet multi objet

L’opération est menée sur un périmètre très étendu et englobe plusieurs bâtiments constituant la partie ouest de l’établissement :

  • Rénovation énergétique et mise en accessibilité des bâtiments A, B, B’, C et R
  • Construction d’un pôle de restauration scolaire R2
  • Réorganisation et la rénovation du bâtiment R

Vue aérienne de l’ensemble, avec les zones impactées par les travaux

Une procédure de marché innovante

Le lycée Bréquigny, établissement accueillant le plus grand nombre d’élèves en Bretagne, sera le premier à bénéficier d’une opération de travaux réalisée via une procédure innovante de passation des marchés publics : le marché global de performance, ou encore appelé CREM (marchés de conception, réalisation, exploitation/maintenance )

Au regard des enjeux de performance énergétique attachés au projet, la Région a fait le choix de conduire la rénovation du site sous cette nouvelle forme. Ce montage permet d’attribuer le marché à un groupement de concepteurs (architectes et ingénieurs) et d’entreprises, pour la conception des ouvrages, la réalisation et la conduite des travaux et pour l’exploitation et la maintenance des bâtiments.

Le projet lauréat : une modernisation esthétique

Le projet du groupement lauréat a pour but de développer le rayonnement du lycée Bréquigny en valorisant son image au sein de son quartier.

Construit en 1958 par l’architecte Louis Arretche, le Lycée a subi au fil des ans de multiples évolutions qui ont respecté l’unité de ses bâtiments. Le projet lauréat conserve cette logique constructive moderne et évolutive, tout en développant le rayonnement du lycée au sein de son quartier. Une nouvelle image d’élégance et de rigueur née du projet, par le choix de matériaux apportant de la brillance et de la profondeur en revêtement extérieur : le métal, et le choix d’un matériau favorisant l’efficacité de l’opération : le bois.

De faibles impacts liés au chantier

Plan de communication. Période de travaux

L’un des enjeux de ce chantier est la gestion de l’intervention en site occupé. En effet, l’objectif est d’éviter l’installation de locaux provisoires coûteux et d’opérer dans les meilleurs délais.

Afin d’atteindre cet objectif, le groupement a choisi de mettre en oeuvre un système de modules préfabriqués en ossature bois avec des produits finis industrialisés.

Ce système innovant et la méthodologie d’intervention associée permettant aux travaux de s’effacer au profit du fonctionnement actuel du lycée. Les façades ossature bois sont bardées et isolées en atelier et viennent se fixer sur la façade existante.

Puis les anciens vitrages sont déposés et évacués et des cadres d’habillage industrialisés pour la finition intérieure incluant des stores, sont posés salles par salle. En place, se terminent les habillages verticaux qui reprennent le rythme d’origine.

Coupe de principe. Conception de modénatures horizontale et verticale formant ainsi des protections solaires, avec des débords variables en fonction des orientations.

 

 

Façade ossature bois préfabriquée, avec un bardage en tôle d’acier galvanisé Prélaqué. Fixations invisibles.

Calfeutrement en laine minérale et bande d’étanchéité entre l’existant et la FOB rapportée.

Zoom sur la rénovation énergétique des bâtiments A, B et C

Les deux grands objectifs des travaux des bâtiments A, B et C sont :

  • D’améliorer la consommation énergétique des bâtiments

  • D’améliorer la mise en accessibilité des bâtiments

Résultat RT existant Cep ref -50,5% soit 17,6% de mieux que l’objectif fixé par le programme (cepref -40%)

Trois grandes étapes sont donc nécessaires : 

  • Etape 1 :

Elle consiste à isoler par l’extérieur avec la mise en place de murs à ossature bois, de juillet 2018 à mars 2019. Les travaux de percements sur les façades ont été réalisés à l’été 2018 pour ne pas gêner les enseignements durant l’année scolaire. D’octobre 2018 à février 2019, les murs préfabriqués en atelier ont été mis en place à l’aide de grues télescopiques.

Les façades ossature bois arrivent sur site et sont levées le jour même. Peu de stockage sur place.

  • Etape 2 :

De juillet 2018 à avril 2019, intervient la mise en place de 4 plots extérieurs abritant escaliers et ascenseurs pour améliorer l’accessibilité.

  • Etape 3 :

De juillet 2018 à septembre 2018, ont été réalisés l’ensemble des travaux intérieurs visant à améliorer et rendre plus performants la ventilation, le chauffage et l’éclairage des bâtiments. Depuis octobre 2018 jusqu’à mai 2019, salle par salle, les fenêtres existantes sont déposées puis des cadres d’habillage industrialisés pour la finition intérieure incluant des stores sont posés.

Habillage des menuiseries par des précadres préparés en altier afin de réduire le temps d’intervention.

Une réussite aussi grâce à un accompagnement des utilisateurs tout au long du chantier

La Région Bretagne et son mandataire Sembreizh s’attachent à faire comprendre et à accompagner au mieux les utilisateurs du lycée pendant ce chantier de grande ampleur. C’est pourquoi, un sociologue est associé au groupement de conception – réalisation – exploitation – maintenance (CREM). Sa mission est d’aider à préciser le programme avec les différents et nombreux utilisateurs avant la phase de chantier. Enfin, cet accompagnement est nécessaire pour la vie du bâtiment après la phase travaux. En effet, les objectifs de performance énergétique ne pourront être atteints qu’avec un travail fin sur les usages avec l’ensemble des usagers des bâtiments (élèves et enseignants, chef cuisinier, agents en charge de la lingerie…).

Finition de l’habillage des nouvelles façades.

Merci à Nicolas THEBAULT, architecte agence Anthracite, et Eric DUBOST, entreprise CCL pour leurs témoignages.

Opération présentée à l’atelier Façade Technique du FORUM BOIS CONSTRUCTION 2019 partenaire de FAÇADEBOIS.COM

Vous souhaitez en savoir plus sur les techniques de réhabilitation, consultez la page RÉHABILITATION de notre MÉDIATHÈQUE

FacebookTwitterPinterestLinkedIn