Matériau renouvelable, recyclable, adaptable, durable et léger, le bois se révèle être particulièrement performant pour les complexes d’enveloppe et de bardage. Seul ou avec d’autres matériaux, il confère aux paysages urbains et ruraux une architecture variée et de qualité. Les essences adaptées au revêtement extérieur sont variées, et se déclinent avec des états de surface, profil, ton, traitements différents. Le bardage bois s’adaptera facilement à vos projets grâce à un spectre de conception et de mise en œuvre très large. Selon la technique de pose employée, l’essence prescrite ou encore le traitement appliqué, on notera des variations de prix. FAÇADEBOIS vous donne aujourd’hui quelques conseils pour estimer au mieux le prix d’un bardage bois extérieur.

A) Le prix d’un bardage bois

Le prix d’un bardage bois dépend d’un grand nombre de critères. En premier lieu, vous devez prendre en compte le profil du bardage, qui peut être en lames à claire-voie, en lames type faux claire-voie, en lames rainures et languettes, en format panneaux ou encore en bardeaux ou tavaillons. Son épaisseur, sa longueur, son aspect, mais aussi les essences (Douglas, mélèze, pin, chêne, châtaignier, robinier, etc.), les traitements appliqués et les finitions (brut de sciage, raboté, peint, lasuré etc.) sont à prendre en compte. Les feuillus par exemple, tel que le chêne massif, restent plus élevés que certaines essences résineuses. Ils sont néanmoins très résistants et proviennent couramment des massifs forestiers français.

D’une manière générale, comptez au minimum 15 euros par m² pour des lames simples, brutes en résineux. Vous pouvez optez pour des essences comme le Douglas, le pin sylvestre avec des prix variables en fonction des épaisseurs, des profils etc. Pour d’autres essences bénéficiant de caractéristiques techniques très poussées, le prix augmentera pouvant aller jusqu’à 80 euros par m². A vous de choisir l’aspect esthétique que vous souhaitez privilégier, mais également et surtout le niveau de qualité et de performance auquel vous devez prétendre. 

B) Le coût de la pose d’un bardage bois

La pose d’un bardage bois demande un certain degré d’expertise afin d’être optimisé et le plus durable possible. Vous devrez donc idéalement confier votre projet à un professionnel, qui réalisera dès lors les travaux soit directement sur le chantier ou en atelier sur un mur ossature bois préfabriqué, de façon qualitative, tout en veillant à respecter le DTU en vigueur. Outre l’assurance d’une pose bien exécutée, le professionnel pourra vous conseiller sur les solutions les mieux adaptées à votre projet grâce à la réalisation d’une étude de faisabilité et la réalisation de de plans de pose et de calepinage du bardage bois.

Le coût d’intervention d’un professionnel variera en fonction du procédé de montage retenu qui dépend du choix des formats des produits. Le type de pose (verticale ou horizontale) et le type du profil de bardage (à clin, à rainure et languette ou à claire-voie) interviendront également dans le calcul du montant final. Par exemple, la mise en place d’un bardage à claire-voie est plus long et demande davantage de vérification du niveau lors du montage qu’un bardage à clins, les espaces entre les lames devant obligatoirement être identiques et d’aplomb pour un rendu véritablement esthétique et uniforme. La mise en œuvre de votre bardage nécessitera dès lors un délai de réalisation plus long, ce qui aura pour conséquence directe une facture plus élevée.

Egalement, ce montant variera en fonction de la quantité et des spécificités de votre bâtiment. S’il comprend plusieurs étages, et si l’intervention se fait directement sur chantier, avec par exemple l’intégration d’une isolation thermique par l’extérieur, alors l’intervention du professionnel nécessitera la mise en place d’un échafaudage, ce qui vous augmentera le coût de la fourniture et pose.  

Note : N’hésitez pas à demander plusieurs devis avant de prendre votre décision. Vous serez dès lors en mesure de comparer judicieusement chaque proposition.

——————————————————————————————————-

La technique de pose utilisée, l’essence prescrite, le traitement appliqué ou encore l’état de la surface à habiller sont autant d’éléments qui influeront sur la durée et le coût global des travaux. La palette des possibilités est large : prenez donc le temps de construire votre projet et de vous poser les bonnes questions : Quelle architecture souhaitez-vous offrir à votre façade ? Quel budget y allouer ? Quel est le niveau de performance technique dont j’ai besoin ? Enfin, questionnez-vous sur le budget que vous souhaiterez y consacrer une fois la pose effectuée, un bardage bois nécessitant pas ou plus ou moins d’entretien dans le temps en fonction de votre choix de départ !

Oh non… Ce formulaire n’existe pas. Retournez à la page pour gérer les formulaires et sélectionnez une formulaire différente.
FacebookTwitterPinterestLinkedIn