Le bardage bois est un matériau naturel qui, sans application de finition, évolue esthétiquement dans le temps. Également, il peut recevoir une finition de protection appliquée en usine ou sur site. Dans tous les cas, et comme tout matériau de façade, il doit faire l’objet d’entretien régulier, voire de rénovation.

 

Le changement d’aspect du bois sans finition

 

Le changement d’aspect, aussi appelé le « grisaillement » du bois, apparaît au fil du temps lorsque le bois est exposé en extérieur. Les rayons UV, essentiellement dus par l’ensoleillement, provoquent des changements de couleur tirant vers le brun. Les intempéries et l’humidité extérieure, quant à elles, provoquent une décoloration de la couleur brune, et la teinte brune décline vers le gris. Ce phénomène naturel n’altère pas la résistance mécanique du bois, ni les propriétés de durabilité, sous réserve qu’il n’apparaisse pas d’anomalie, comme des stagnations d’eau fréquentes anormales.

Ce changement d’aspect peut être évité avec l’application de finitions de protection, comme les peintures ou lasures, ou encore être anticipé esthétiquement grâce à des saturateurs qui permettent de donner une teinte grise dés la livraison du bâtiment.

Rafraichissement de ce bardage grisé :

Ce bardage devenu gris naturellement peut toutefois ne pas être apprécié des usagers du bâtiment. Celui-ci peut retrouver sa teinte d’origine, avec un décapage par haute pression (à éviter sur les façades avec ouvertures) ou des produits adaptés. A la suite, il conviendra de réappliquer une couche de finition de votre choix sur le bardage bois décapé si vous ne souhaitez pas qu’il regrise à nouveau.

 

Les finitions et leur entretien  

 

Une finition est un produit appliqué sur le bois, afin de lui conférer une protection temporaire de surface.

Avant toute chose, il convient de distinguer les finitions dîtes filmogènes, dont le rôle est de créer une barrière de protection, des finitions non filmogènes, qui ont plutôt un rôle esthétique. Dans tous les cas, une finition limite l’exposition aux UV et à l’eau. Cette barrière n’est cependant pas définitive et se détériore avec le temps, avec des durées variables suivant la composition des produits. Dans le cas des finitions filmogènes, si elles ne sont pas entretenues, le bois perdant sa couche de protection, il est exposé directement aux agressions extérieures et devra donc répondre à la durabilité attendue d’un bardage exposé.

En fonction du type de finition que vous choisirez, la teinte et la texture d’origine du bois seront modifiées. Si certaines finitions translucides ou semi-translucide laissent deviner la couleur d’origine du bois, d’autres plus opaques permettent de recouvrir totalement la surface du bois. Plus les finitions sont foncées, plus elles absorbent les UV et donc nécessiteront un renouvellement plus fréquent, contrairement aux finitions claires. Ainsi, en fonction de l’exposition des façades aux UV, sur un même bâtiment, la fréquence d’entretien peut être variable. Il est donc important de vérifier, de contrôler régulièrement l’évolution esthétique des finitions afin d’anticiper leur entretien.

La gamme de produits de finition est très variée et les fabricants de produits développent et recherchent aujourd’hui de nouvelle formulation pour améliorer la qualité de leur finition et la tenue de leur application dans le temps. Donc pour déterminer le produit qu’il vous faut et en comprendre ses caractéristiques techniques et environnementales, il est important de se référer aux spécificités et conseils de chaque marque présente sur le marché.

Quelle protection choisir pour mon bardage ?

  • Si mon bardage a déjà reçu une finition industrielle : pas besoin de protection supplémentaire.
  • Si mon bardage est traité par autoclave : une protection de type saturateur ou lasure peut être appliquée pour conserver l’aspect d’origine du bois. Attention, assurez-vous que le produit utilisé convienne à votre essence de bois et au traitement.
  • Si je souhaite prolonger la teinte d’origine de mon bardage naturellement durable : il existe des produits d’imperméabilisation du bois procurant un effet déperlant hydrophobe.

L’entretien et la rénovation du bardage bois

 

L’entretien ou la rénovation ?

L’entretien d’un revêtement extérieur est le premier réflexe à avoir pour le maintenir dans son état d’origine afin qu’il soit en mesure d’assurer son rôle. Qu’il soit revêtu d’une finition ou pas, le bardage bois doit être contrôler régulièrement. Le nettoyage de la façade concerne les cas de maintenance classiques pour éviter l’accumulation de poussières et de salissures et permet de contrôler les fixations, les joints et la lame d’air. Fait régulièrement au moins un fois par an, il permet de prolonger l’aspect initial du bois et/ou la durée de vie de la finition.

Les bardages avec finition s’entretiennent en assurant un renouvellement de la finition selon des intervalles définies d’une part par l’exposition de la façade et d’autre part par les recommandations des fabricants. Les bardages avec finition industrielle ne nécessitent pas d’entretien particulier pendant leur période de garantie (environ 10 ans pour les peintures ou lasures semi-opaques).

La rénovation de la façade est, quant à elle, une action plus profonde qui vise à améliorer ou remplacer le revêtement, notamment en effectuant un nettoyage général, en renouvelant sa finition ou en remplaçant les parties endommagées par des matériaux neufs.

Il convient d’adapter la méthode de réno­vation en fonction de l’état de surface du bardage bois. Dans tous les cas, il convient de préparer le support en fonction de la finition d’origine et du résultat recherché. La rénovation d’une façade bois doit être effectuée dès qu’apparaissent les premiers signes d’altération. Plus vous serez réactif, plus vous aurez la garantie d’un assainissement rapide pour un coût raisonnable.

 

Le coût et les moyens nécessaires à l’entretien des façades avec finition

 

Toutes les finitions nécessitent un entretien et un renouvellement si l’on souhaite maintenir leurs effets, en particulier sur l’aspect du bois. Dès la conception du bâtiment, il est nécessaire d’anticiper le coût de l’entretien de la façade. C’est un critère important à prendre en compte lors du choix du revêtement. Ce coût va varier de façon importante en fonction du type de finition, de la sollicitation de la façade (pluie, vent, soleil…) qui conditionnera le planning de l’entretien, et de l’accessibilité de la façade (nacelle, échafaudage…).

Envisager une façade bois avec une finition, c’est envisager un budget alloué à son entretien et renouvellement de finition. C’est une condition que doit prendre en compte tout maître d’ouvrage qui souhaite maintenir son patrimoine.

FacebookTwitterPinterestLinkedIn