Afin de traiter le thème de la durabilité de la membrane pare-pluie, FAÇADEBOIS.COM a convié des partenaires spécialisés. Ce premier WEBINAR mensuel est l’occasion d’expliquer les facteurs assurant une bonne pérennité de l’étanchéité à l’eau, et sa tenue dans le temps. La maîtrise du sujet garantit ainsi le maintien de la durabilité des performances du bâti au fil des années.

Les performances des complexes bois sont un sujet majeur pour FAÇADEBOIS.COM. Cette plateforme vise à diffuser les bonnes pratiques en la matière, auprès des concepteurs. Elle s’entoure notamment de nombreuses entreprises partenaires qui apportent des solutions constructives efficaces et durables :

  • Parmi les solutions de pare-pluie durables, le groupe DOERKEN développe les ÉCRANS DELTA®. C’est à ce titre qu’elle présente ici son écran DELTA-FASSADE 10®.
  • Le site préfabricationbois.com réunit aussi des entreprises spécialisées dans la préfabrication de complexes en bois. C’est une plateforme partenaire de FAÇADEBOIS.COM.
  • Enfin, l’entreprise XYLO, en tant que constructeur de complexes en bois, énonce les principes de la pérennité de l’étanchéité à l’eau.

Quels sont les intervenants de ce premier WEBINAR pour exposer les solutions des membranes pare-pluie durables ?

Dans sa vocation de favoriser la mise en réseau, FAÇADEBOIS.COM réunit des experts des techniques de complexes bois et des produits associés. Le thème de ce mardi 02 février 2021 concerne la durabilité de la membrane pare-pluie.

FAÇADEBOIS.COM apporte des solutions techniques pour des façades performantes et durables. Elle rassemble des fabricants de produits et diffuse une documentation très diversifiée sur ce domaine. Les actualités annoncées vous permettent d’être toujours à la page. L’écosystème de FAÇADEBOIS c’est aussi du conseil et de la formation pour accompagner vos projets. Vous cherchez une expertise pour vous assister dans votre projet bois ? Contactez-nous.

Pour aborder la thématique de la durabilité de la membrane pare-pluie, deux entreprises interviennent, dont le groupe DOERKEN. Fort de ses 129 ans d’existence, il est un des spécialistes des membranes pour l’enveloppe du bâtiment : écrans de sous-toiture, pare-pluie, pare-vapeur et aussi nappes drainantes de soubassement ou de toiture-terrasse… En tant que fabricant (et non importateur), la maîtrise est assurée à chaque étape, de la conception à la commercialisation des produits, réputés pour leur durabilité. Un conseil technique spécialisé est apporté au client. La société génère un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros et emploie 1 000 salariés. L’entreprise DOERKEN, représentée par Thomas DAHLENT, fait donc part de son expérience sur la détérioration d’une membrane d’étanchéité à l’eau et de tout nouveau pare-pluie, le DELTA-FASSADE 10®.

Le site partenaire, « préfabricationbois.com », est représenté par son gérant William DELABY. Il partage l’objectif de faciliter le recours à des constructions rapides et performantes en bois. Il réunit des entreprises, artisans, bureau d’études, pour prôner les bonnes pratiques sur les techniques de complexes bois en préfabrication.

XYLO est une filiale d’un groupe suisse, implantée dans le Doubs. Elle est spécialisée dans les solutions techniques de complexes bois, en proposant une préfabrication très poussée et précise. Une chaîne de production entièrement numérisée permet des solutions fines de murs, planchers ou encore de murs-rideaux. L’entreprise XYLO, représentée par Robin SZEJMAN, explique ici les principes de la pérennité de l’étanchéité à l’eau.

Retrouver l’ensemble des présentations en REPLAY, ainsi que les produits DELTA®

Quels mécanismes de la pérennité de l’étanchéité à l’eau permettent d’assurer la durabilité des performances du bâti ?

La résistance à la dégradation du pare-pluie est essentielle pour assurer la durabilité des performances du bâti. Durant la vie d’un bâtiment, un pare-pluie permet la pérennité de l’étanchéité à l’eau. La détérioration d’une membrane d’étanchéité à l’eau peut donc engendrer des sinistres. D’où l’importance d’étudier dès l’amont la durabilité de la membrane pare-pluie.

En effet, le pare-pluie protège une façade isolée durant le chantier, face à l’humidité, aux insectes, aux poussières… Il doit donc être étanche à l’air mais perméable à la vapeur d’eau, pour éviter la condensation d’humidité dans la paroi.

Après la livraison du bâtiment, il assure ses fonctions en assurant l’étanchéité au vent et limitant ainsi l’entrée d’air froid.

Pour bien poser un pare-pluie, on peut se référer au DTU 31.2 « Construction de maisons et bâtiments à ossature en bois » (mai 2019), dont vous pouvez retrouver le guide d’application. Il indique notamment :

  • Le principe d’ouverture à la vapeur d’eau (au moins 5 fois supérieur par rapport à l’intérieur de la paroi. On préconise même un ratio de 10) ;
  • Deux niveaux d’exigence selon la pression exercée sur la membrane ;
  • Une protection aux UV (jusqu’à 5 000 h pour des membranes sous bardage à claire-voie).

Les problématiques qui se posent sur ce composant sont les suivantes :

  • La durabilité de la membrane pare-pluie : elle subit notamment des agressions de la pluie, mais aussi des ultra-violets (UV). Notons aussi l’impact des températures élevées ou de stress mécaniques (chocs). Une cause majeure de risque de dégradation est aussi due aux mouvements d’air (claquements et thermo-oxydation) ;
  • La gestion des raccords pour assurer une bonne adhésion, et notamment entre les lés. La qualité des adhésifs est aussi un critère très important à maîtriser ;
  • Choisir le bon pare-pluie en fonction du bardage : certains bardages sont fermés, d’autres ouverts (ex : bardage à claire-voie). Le pare-pluie ne subit donc pas les mêmes agressions de l’extérieur. La question se pose aussi sur des bâtiments dont les revêtements de façade sont multiples.
Extrait de la présentation DELTA sur les facteurs d’agressions des membranes pare-pluie

Facteurs de détérioration d’une membrane d’étanchéité à l’eau

La question de la durabilité de la membrane pare-pluie se pose même derrière un bardage fermé. Même sans agression des UV, la résistance à la dégradation du pare-pluie n’est pas toujours durable. On mesure l’évolution des performances au cours du temps (chantier et après livraison). Au fil du temps, l’efficacité d’un pare-pluie baisse et tend vers un seuil défini au préalable. Dès que ce seuil est franchi, la pare-pluie n’assure plus suffisamment bien ses fonctions.

En plus des UV ou de l’humidité, le phénomène de thermo-oxydation, bien que peu connu, est aussi à anticiper.

Assimilable à la rouille sur du métal, le contact de l’air use les membranes, remettant en cause la durabilité des performances du bâti. Ce phénomène n’est pourtant pas reconnu dans les textes règlementaires, où la durabilité aux UV est le principal critère référencé.

Des tests en étuve, sur plusieurs membranes, ont donc montré le risque de dégradation prématurée par thermo-oxydation, sur les 3 types de membranes existantes.

  • Type 1 : membrane légère (90 à 130 g/m²) et peu coûteuse, pour des applications sous bardages fermés. Le test a montré des dégradations rapides ;
  • Type 2 : membrane moyenne (120 à 160 g/m²) où le test a aussi montré des défaillances précoces ;
  • Type 3 : membrane lourde (> 200 g/m²) pour des bardages ajourés. Le test fut prometteur, mais, ces membranes restent 4 à 8 fois plus chères et sont souvent surdimensionnées.

Il manquait donc un produit abordable et résistant, pour les différents usages.

Une solution de pare-pluie durable : le DELTA-FASSADE 10®

DOERKEN a ainsi développé une solution de pare-pluie durable, le DELTA-FASSADE 10®, à tarif compétitif, pour répondre à ce besoin. La durabilité de cette membrane pare-pluie a ainsi été testée.

  • Elle est composée de 5 couches. Elle offre des performances largement supérieures aux UV et à la thermo-oxydation, en comparaison de 4 membranes de types 1 et 2 qui ont été testées.
  • On peut attester d’une durée de vie de ce pare-pluie supérieure à 20 ans.
  • Ce composant n’est pas utilisable en toiture, car sa valeur Sd ne permet pas l’application selon les règlementations françaises (DTU 40.29 – Mise en œuvre des écrans souples de sous-toiture).

Un livre blanc a notamment été développé par l’entreprise sur cette membrane, aussi disponible avec des pigments de couleur (plus résistant), ou avec des bandes autocollantes intégrées.

Comment être complet sur le sujet de la pérennité de l’étanchéité à l’eau ?

Le WEBINAR s’est fini par quelques questions sur la durabilité de la membrane pare-pluie. Voici les réponses apportées par les intervenants :

  • Le pare-pluie monolithique (ex : géotextile en polyester revêtu d’une membrane en polyuréthane) présente une forte étanchéité à l’eau et une bonne résistance à la thermo-oxydation. La couche fonctionnelle étant apparente, il est toutefois plus sensible aux autres agressions (ex : UV, chocs). Certains d’entre eux peuvent aussi être sensibles à l’humidité ;
  • Le pare-pluie en fibre de bois. Il rentre dans le « faible » niveau d’exigence 1 du DTU 31.2. Seul un produit rigide est sous avis technique pour une application derrière un bardage ajouré. Les conditions d’application précisées dans l’avis technique sont toutefois à respecter scrupuleusement ;
  • Que faire du pare-pluie usé après 20 ans et qui ne joue plus son rôle ? La durabilité du DELTA-FASSADE-10® va au-delà de 20 ans, qui est un minimum affiché. Si une baisse de fonctionnalité est constatée, il est possible de :
    • poser une nouvelle membrane directement par-dessus ;
    • démonter et recycler la membrane existante et la remplacer par une nouvelle.

Le prochain WEBINAR TECHNIQUE aura lieu le jeudi 4 mars à 11h30, sur le sujet

« Comment jouer du bardage bois pour rythmer sa façade ? » avec l’industriel PROTAC.

Voir le WEBINAR TECHNIQUE du 4 mars